Congrès mondial PARIS 2012 : Salle de kinésithérapie

Lundi 9 juillet à 8 heures. Tout le monde est sur le pont !

JPEG - 659.6 ko

Dès dimanche nous avions repéré la salle de traitement à l’arrière de stands en cours de montage, au milieu des cartons et des moquettes non fixées. Après avoir monté, un peu perdus, descendu et remonté les hauts escalators du Palais des congrès, nous avions procédé à l’aménagement de notre espace, à l’installation des tables de massage, du bureau et du matériel, à la mise en place des procédures de traitement en concertation avec les infirmières installées, elles aussi, dans une salle à deux pas de la nôtre, et avec les médecins prescripteurs positionnés juste entre nos deux espaces. Les patients devront passer par le cabinet médical pour accéder à nos salles et à nos soins.

JPEG - 649.7 ko

Ce lundi donc, premier patient : un de nos amis hémophiles de l’Association marocaine des hémophiles (AMH) a besoin de cannes canadiennes ; nous lui prêtons une paire qu’il nous rendra ponctuellement en fin de congrès avec quelques pâtisseries de « là-bas ». Et puis enchaînement de visites, une quinzaine par jour : patients venus de tous horizons, Kazakhs, Mongols, Chinois, Indiens, Américains du Sud, Africains, Egyptiens, Marocains, etc. ; pour des pathologies multiples et classiques : hémarthrose [1], chevilles, genoux, hématomes [2], et même petites fractures : les couloirs du Palais des congrès sont si longs, les escalators si rapides ! Gros succès de la cryothérapie.

Jour après jour, une très bonne ambiance s’installe dans un riche et cosmopolite brouhaha. On fait ce que l’on peut, tout le monde semble ravi, des patients soulagés reviennent nous dire bonjour. Puis nos confrères français et étrangers « pointent leur nez ». Les échanges sont chaleureux et instructifs. Et finalement, nous fermerons notre salle le 12 juillet à 18 heures, comme prévu, mais presque à regret tant l’expérience a été prégnante. Notre consoeur australienne qui doit superviser la salle de traitement du prochain congrès mondial chez elle, très présente ici, enthousiaste, nous attend déjà, vous attend en 2014 à Melbourne. Tels des kangourous, nous y bondirons !

Mise en ligne le 14 septembre 2014 par Michel Raymond


[1Epanchement de sang dans une articulation, et principale manifestation d’une hémophilie sévère.

[2Epanchement de sang dans un muscle ou un organe.

Mentions Légales || Plan du site || Partenaires || Presse || Contacts || Imprimer || Forum de l’AFH

Association française des hémophiles
6, rue Alexandre Cabanel
75739 PARIS cedex 15
Tél. : 01 45 67 77 67 - Fax : 01 45 67 85 44
E-mail : info@afh.asso.fr

Google+